Aperçus biographiques : (1919- ?) née à Strasbourg dans une famille d’industriels. Mariée à dix-neuf ans, divorcée à vingt-neuf ans, elle a eu trois enfants. Elle a vécu une vingtaine d’années en Suisse. Membre de l’Académie d’Alsace, Prix Vérité 1968, Simonne Fabien a commencé â écrire à l’âge de neuf ans. « Tu seras un bomme » est son premier ouvrage publié. Elle a aussi aidé et accompagnée le R.P. Bruckberger (1907-1998) (de l’ordre des Dominicains) lorsqu’il publia aux Éditions Albin Michel « l’Évangile », une traduction en français moderne des quatre Évangiles.

Quatrième de couverture : Sylvie élève seule, ses trois enfants. Olivier, le second, atteint d’une malformation due à une tumeur a subi de nombreuses interventions chirurgicales qui ont failli lui coûter la vie. À treize ans, on croit qu’il a enfin surmonté cette affreuse maladie. Mais c’est l’effondrement : l’adolescent, atteint d’une méningite, reste paralysé. Face à cet implacable destin, la mère et le fils refusant de se laisser écraser, arracher à leurs richesses intérieures, continueront d’apprendre la vie, l’amour, et en descendant au sein de leurs profondeurs, useront de forces et d’énergies insoupçonnées. Tout au long du récit, Simone Fabien aborde des questions que chacun se pose : Dieu, le destin, la souffrance, le malheur, le rire, l’amour, la joie, la mort.

Poids 251 g
Dimensions 3 × 12 × 18 cm