Aperçus biographiques  : (1902-1967). Qui ne connaît aujourd’hui les Contes du Chat Perché, Le Passe-muraille ou Traversée de Paris  ? Romancier, nouvelliste, dramaturge, journaliste. Sixième enfant d’un maréchal-ferrant, Il gagne Paris en 1923 où il exerce des petits métiers tout en publiant plusieurs romans. En 1933 avec le succès de la Jument Verte, il vivra de sa plume jusqu’à sa mort. Sa production littéraire est très abondante, 2 essais, 17 romans, plusieurs dizaines de nouvelles, une dizaine de pièces de théâtre, et plus de 160 articles.

Notes sur le livre :  Le roman paraît au mois de juin 1933. Il remporte un vif succès et suscite de violentes réactions de la part des bien-pensants et des ligues de vertus scandalisés par la liberté de ton de ce livre. 

Synopsis : A Claquebue, village du Jura franc-comtois, naît une jument verte, couleur de jade, qui fera la fortune de son propriétaire, le maquignon Jules Haudouin. Cela se passe vers 1860 et l’action se déroule sur une trentaine d’années. Le roman comporte 16 chapitres et des intermèdes constitués des propos de la jument qui se substitue au narrateur. C’est l’histoire de la famille Haudouin et de ses rapports avec les autres familles du village de Claquebue, qui se déroule sous le regard et les commentaires de la jument verte immortalisée dans un tableau accroché au mur de la salle à manger. On assiste aux ébats amoureux, aux luttes politiques, aux haines entre familles, aux rivalités entre frères, etc. (cf. la Société des Amis de Marcel Aymé (SAMA), marcelayme1.free.fr).

Poids 258 g
Dimensions 3 × 12 × 18 cm