Aperçus biographiques  : (1802-1870) Sa grand-mère était une esclave noire, son père un général mis en disgrâce par Bonaparte car trop républicain. Etudes sans relief, mais possédant un talent pour la calligraphie qui le fera remarquer. Ses premiers écrits sérieux commencent en 1825. Dès 1829, il connait le succès avec Henri III (pièce de théâtre). Auteur prolifique,  à partir de 1838, il travaillera avec Maquet jusqu’en 1857. Il meurt en 1870.

Notes sur le livre : Ange Pitou est le troisième volume de la série Mémoires d’un médecin, cycle consacré à la Révolution. Roman fleuve sur la période révolutionnaire, autour de la prise de la Bastille, captivant et pleins de rebondissements.

Poids 444 g